Broken Hill

Publié le par simplyvana

 

P1060105

 

Broken Hill est une ville du NSW qui vit à l'heure de SA. Géographiquement, elle est d'ailleurs plus proche d'Adelaide (500km) que de Sydney (1150km), mais comme nous parlons là d'une ville minière, le NSW n'est pas prêt de s'en délester.

 

La colonisation de la ville débuta en 1835, cinquante ans plus tard on comptait plusieurs centaines d'habitants  et en 1907, elle devint la deuxième (par sa taille) colonnie de l'état. Les mines (plomb, zinc et argent) sont toujours exploitées ( depuis 125 ans) et les quelques sept cents mineurs continuent d'arpenter les 7,5km de longs et 1,6km de profondeur de  la "Line of Lode", hissant Broken Hill parmi les villes minières les plus importantes  au monde.

 

Pour continuer avec un peu d'histoire, BH est le seul endroit du territoire australien à avoir subit une attaque lors de la première guerre mondiale. Enfin pas de l'extérieur, des locaux s'opposant aux idées australienne sur le terrain. J'ai pris la photo du panneau explicatif et de la copie du véhicule utilisé pour l'attaque du "picnic train", un chariot à glace.

 

Si vous vous en souvenez, j'étais frustrée en mars dernier de n'avoir pu, faute de voies inondées, faire mon "whistle stop tour" lors de mon voyage en Indian Pacific. Cela me semble bien ironique maintenant que j'y suis depuis bientôt une semaine (un des aléas de mon roadtrip dans un article à venir). 

 

Quoi qu'il en soit, j'ai pu me balader à loisir et constater que si historiquement, BH était une ville prospère, ce n'est en tous les cas pas l'impression qu'il en ressort. Il aura fallu plusieurs tentatives pour que je puisse enfin pénétrer dans le Palace hôtel (anciennement Mario's Palace) car celui ci n'ouvre pas avant 15h et ferme le dimanche. Cet hôtel connu son heure de gloire dans le film "Priscilla, folle du désert" en 1994. Les murs, plafonds et charpentes d'escaliers sont recouvertes d'oeuvres de l'artiste aborigène Gordon Waye. Depuis des paysages australiens jusqu'aux reproductions de Boticelli, l'oeil est attiré vers tous les recoins et l'ensemble se mêle au style définitivement rétro du lieu. Je vous laisse vous faire votre propre avis.

 

Il fait assez chaud ici et le vent souffle relativement fort. Les transports en commun sont très limités et j'ai fais la plupart de mes déplacements à pieds. Ma première sortie à mollets découverts fut la seule tant "légèrement" vêtue, a couche de poussière récoltée étant dissuasive. Cependant, selon certains médecins de 1936, celle ci est bénéfique car les microbes présents dans l'air sont ainsi dispersés.... Mouais, je demande à voir...


En tous les cas, pour les passionnés de géologie et les Lithophilistes, Broken Hill pourrait être votre prochaine destination, pensez-y. Tous les musées ont leur collection de gypse, quartz, argent, agate, opale et autres.

 

Je voudrais finir par un clin d'oeil et remerciment à un australien anonyme. Lors de mes déambulations, je me suis retrouvée à environ quatre kilomètres de mon lieu de départ et considérais l'idée du retour fatiguée et chargée avec un enthousiasme très relatif. Je me suis donc mise à espérer en regardant un plan de bus. Si j'arrivais à déchiffrer correctement, je pouvais épargner deux kilomètres à mes pieds. Bonne nouvelle, je n'avais pas raté le dernier bus et celui-ci arriva après environ trois minutes. Le chauffeur me demandant ou j'allais, je l'informe que n'importe où, du moment que cela me rapproche de ma destination finale, irait très bien.  Après m'avoir pris mes deux dollars pour le trajet, ce gentil chauffeur m'informe que comme c'est la fin de son service et si aucun autre passager ne monte en route (je suis seule dans le bus pour l'instant) il me rapprochera. Et bien il l'a fait, il m'a déposé à mon adresse sur Broken Hill. Ils sont sympas les australiens quand même, hein? ^_^

Publié dans New South Wales

Commenter cet article

Emilie 20/10/2012 10:28


Coucou baroudeuse !


Le palace est très bien décoré, dis-donc, de très bon goût et pas du tout surchargé : c'est ça le luxe... (^.^)/


Merci de partager tes impressions. BH est moins anonyme, maintenant.


Et pour le gentil chauffeur de bus ? Quel âge a-t-il ? C'est peut-être un bon parti ??


 


Bonne Continuation, et je suis curieuse d'en savoir plus sur ta recherche d'info pour ton projet job, dont je n'ai pas saisis, je l'avoue, tous les tenant et les aboutissant... Mais dont je sais
que visiblement, c'est une bonne opportunité pour toi !


BISOUS bisous, et à bientôt, maintenant ^^

Tatanic 17/10/2012 17:47


Hey ! Le palace est déjà bien flashant. Le bus devait être pas mal non plus. Et le chauffeur ? ça s'appelle un détournement-sourire. Il va falloir fêter ça.


Tatanic