Shine

Publié le par Vana

shinemovieposter.jpg  Shine est assurément l'un de mes films préférés, certes en partie pour des raisons qui me sont personnelles mais aussi et surtout parce que c'est un excellent film, porté par un acteur non moins exceptionnel : Geoffrey Rush.

 

Ce film australien de 1996 (sorti en 1997 en France), relate la vie du pianiste Australien David Helfgott : son enfance traumatisée par un père despotique, son adolescence guère meilleure et son passage à l'âge adulte ainsi que son traumatisme psychologique, jusqu'à, enfin trouver grâce à l'amour, une place dans la société. Il a été écrit et réalisé par Scott Hicks.

Geoffrey Rush fut oscarisé en 1997, remportant le prix d'interprétation masculine pour son rôle de David à l'âge adulte. Pour rappel Geoffrey Rush a récemment joué le tuteur dans le film Le discours d'un roi, cependant c’est une autre histoire et je tacherai de lui consacrer un article à part entière

.

La musique est l'autre actrice principale du film, omniprésente, tout comme elle devait certainement l'être dans la tête de David. Rachmaninoff et son concerto n°3 en D mineur y tiennent une place de choix et tous les morceaux joués au piano sont interprétés par « le vrai » David Helfgott.

 

Le film, classifié drame psychologique, vous tirera certes des larmes, mais vous fera également rire, la candeur de David Helfgott est tout particulièrement attachante et je me suis vue à plusieurs reprises m’insurger contre la méchanceté de l’homme. Mais bon, c’est également un autre débat, il a déjà été dit par tout autre que moi que l’homme est un loup pour l’homme et je ne reviendrai pas là-dessus (surtout que la philo, ce n’est pas mon truc, je n’ai pas eu un bon professeur, mais une prof alcoolique qui nous vantait les bienfaits de la boisson).

 

Shine fut majoritairement tourné en Australie et à Adélaïde plus particulièrement ; ça, je l'ai appris grâce à Lorre, qui lorsqu'elle m'a fait visiter la ville s'est arrêtée devant une demeure magnifique en me disant, « tiens c'est là qu'ils ont tourné Shine que tu aimes tant. »

 

Pour finir, afin que vous puissiez avoir une idée du film, je vous laisse la bande annonce ci-dessous et pour celles et ceux qui veulent poursuivre, une vidéo de David Helfgott lui-même jouant un de ses morceaux fétiches.

 


                                

Commenter cet article